Votre audioprothésiste à Rennes, Antrain, Vannes & Le Rheu

Close Icon
 
Telephone  02 99 67 13 13 Contact Contactez-nous
  • Taille du texte : A A A
  • Rendez-vous en octobre pour la « Semaine de la santé auditive au travail » avec l’association JNA

    C’est du 24 au 28 octobre que l’organisme JNA, en association de la 43ème semaine européenne de la santé au travail, va interpeler les acteurs concernés.

    C’est avec cet événement que la JNA (Journée nationale de l’audition) souhaite alerter « sur l’insuffisante prise en compte des effets auditifs et extra-auditifs dans les politiques de bien-être développées en entreprise ». L’association voit deux raisons à cette lacune : l’ignorance des effets du bruit sur l’état général de santé et une lutte contre le bruit orientée vers les seules obligations réglementaires.

    La semaine de la santé auditive au travail et la JNA

    La JNA invite alors les acteurs de l’entreprise à une réflexion comprenant la santé auditive dans le bien être au travail. « Avec la possibilité de générer de vrais leviers de gains en performance, individuels et collectifs », ajoute l’association qui cite à l’appui le récent rapport du CNB évaluant le coût socio-économique du bruit. « Cela nécessite de considérer les impacts du bruit en deçà des seuils réglementaires et d’associer plus systématiquement une réflexion sur les apports de l’acoustique et de l’ergonomie ».

    « A l’occasion de la 43e Semaine européenne de la santé et de la sécurité au travail, l’association JNA invite les pouvoirs publics, la Cnamts, les CARSAT, l’Inrs, les Services de Santé au Travail, les groupes de protection sociale, les acousticiens, les architectes, les ergonomes et l’ensemble des acteurs sociaux au sein de l’entreprise à se mobiliser pour impulser une dynamique générale de promotion du bien-être. Un cap reste à franchir pour dépasser l’approche purement défensive de lutte et s’aligner sur la définition de la santé donnée depuis plus d’un demi-siècle par l’OMS, à savoir non pas la recherche d’absence de pathologie mais un état total de bien-être physique, mental et social. »